Un Campus et une ville Londres

un campus dans la forêt londonienne, l'agitation, le boulot, les études...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]

Aller en bas 
AuteurMessage
James Lennon
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
avatar

Nombre de messages : 55
Love and So... : Tom Waits. Nonon, mais sinon, ça veut dire quoi, 'love'?
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   Mer 21 Jan - 21:53



    James, dans un sursaut d'ennui profond, avait décidé de sortir de sa chambre à coucher d'étudiant qu'il n'était même plus supposé avoir, étant professeur, et de re-visiter un peu Londres. A revenir de l'Amérique graisseuse et artificiel, il avait l'impression de tout re-découvrir. Quand il se promenait dans les rues, qu'il regardait les gens, qu'il sentait ces odeurs autrefois familières, ses poils se dressaient sur ses bras. Chair de poule. Le monde changeait. Et chaque fois qu'il voyait une tasse de thé, il avait un pur orgasme. A côté des cafés répugnables qu'ils servaient au pays de la liberté, c'était le p'tit Jésus en culotte courte.

    Ce jour-là, dans un sursaut d'enfance, il avait été pris d'une envie incroyable de retourner chez le marchand de bonbons de quand ils étaient petits, tout les quatre, et que le padre venait les chercher a l'école, leurs pantalons d'uniformes tout troués, baillant aux corneilles, et qu'il les amenaient choisir un kilo de bonbons. Alleluia. C'était la minute de paradis avant les devoirs habituels. Avec ce stratagème, Antonin avait réussi a obtenir des résultats excellents de ses enfants durant tout la primaire. Ensuite, ils avaient continué a en avoir. Question de logique. Il entra les yeux fermés, humant les odeurs merveilleusement anti-chimique de cette boutique. Tout était fait-maison, même si c'était pas les bonbons dégueulasses ancien qu'on trouve dans les vieilles bonbonneries françaises. Sourire.

_________________
I once had a girl,
Or should I say, she onced at me?
She showed me her room, isn't it good
Norwegian Wood?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Hemingway
Rencontre un cannibal (wouw, Gaspard!!)
Rencontre un cannibal (wouw, Gaspard!!)
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   Mer 21 Jan - 22:24

Quand America était arrivée à Londres, la première chose qu'elle avait faite, après s'être installée chez Lucky, fut de se mettre à la recherche d'un travail. Au début, elle avait cherché un travail intéressant. Puis, elle s'était rabattue sur les travails un peu plus gratifiant que serveuse. Et puis, finalement, elle avait du accepter une place de vendeuse dans une confiserie, installée aux abords d'un grande école privée.

On était mardi, une heure avant la sortie régulière des enfants de l'école, qui constituait la principale clientèle du marchand de bonbons. America était à appuyée au comptoire, tellement enfoncée dans ses pensées que son état était proche du coma. Elle était habillé de la robe rayée rose clair et fushia, uniforme des filles de la boutique, et elle ressemblait à une énorme sucette. La porte fait gling gling, et, sans sortir de ses pensées, elle dit :


- Bonjour, que puis-je faire pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Lennon
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
avatar

Nombre de messages : 55
Love and So... : Tom Waits. Nonon, mais sinon, ça veut dire quoi, 'love'?
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   Jeu 22 Jan - 0:20



    James s'était mis a siffloter tranquillement la Marseillaise (dieu sait pourquoi...) et a trifouiller du côté des bonbons miam miam à la violette quand il entendit une douce voix (très ironique, tout ça, bien sur) lui demander s'il avait besoin de quelque chose. La réponse était bien entendu non, mais quand il leva le regard et tomba sur America et son costume bonbonnesque ridicule, il sourit. Un bonbon qui rêvait, il avait encore jamais vu ça.

    Non. A part: c'est vous qui avez trouvé ce costume comme une grande ou la boutique vous as aidée?

    A l'époque où les quatre Lennon encore nains venaient dans la boutique c'était la fille du propriétaire ;une grande brune de dix neuf ans toujours habillée en noir car elle portait le deuil de sa mère, qui tenait la caisse. Une fille magnifique, avec un joli sourire triste. Elle avait été le sujet des tout premiers fantasmes des frères Lennon. La première d'une longue suite de catastrophe...Ce costume criard le décevait totalement de ses souvenirs.

_________________
I once had a girl,
Or should I say, she onced at me?
She showed me her room, isn't it good
Norwegian Wood?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Hemingway
Rencontre un cannibal (wouw, Gaspard!!)
Rencontre un cannibal (wouw, Gaspard!!)
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   Jeu 22 Jan - 0:49

Une voix masculine lui répond, et America lève la tête, et la tourne dans la seule direction productive : celle de partie publique de la boutique. Elle n'aurait peut-être pas du le faire au moment ou le garçon souriait. Elle n'aurait peut-être pas du le faire du tout. Mais un fait est ce que ce jeune homme était d'une beauté absolument abrutissante. Stoned, America essaye de se concentrer pour parler anglais, et pas babouin. Le garçon se fout de sa gueule, ce qui n'est pas surprenant vu son accoutrement. La jeune femme lui envoie une moue ironique, et réussit à être un peu naturelle :

- Quoi, comment ? Mais enfin, j'adore me promener déguisée en lollipop fraise/banane !

Le jeune homme farfouinait dans les étagères, sous le regard attentif de la jeune femme. Elle se sent obligée d'ajouter :


- Il faudra bien te brosser les dents après. Attention aux caries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Lennon
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
avatar

Nombre de messages : 55
Love and So... : Tom Waits. Nonon, mais sinon, ça veut dire quoi, 'love'?
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   Mer 28 Jan - 19:43



    James eut un charmant sourire à la réponse de la jeune femme. Hé, finalement, quand on recouvre la vue, on recouvre la sympathie! Cinq secondes, il se demanda si ce n'était pas par hasard pour ses beaux yeux que la demoiselle avait retrouvé son sourire. Mais, essayant de ne pas faire doubler de volume son ego en un temps éclair de trente secondes, il s'imagina qu'elle avait vu l'énorme bonbon a la violette qu'il avait dans la main, et que ça lui avait donné envie.

    Oui, certes, il faut légitimiser le fait que j'utiliserai presque l'expression toute faite 'on en mangerai'...

    Puis, réflechissant soudain à sa phrase du fait de la deuxième réplique hilarante de la jeune femme, il posa ses doigts contre ses mentons.

    Tout ça implique que s'il me viens l'idée de vous su...manger, je vais devoir me brosser les dents pendant, genre, une journée? Ah, ça, c'est fatiguant.

    Il avait failli dire sucer, tout innocemment à cause du fait que ce soit une lollipop, pas un bonbon, et heureusement c'était rattrapé. J'te jures. Il aurait vachement fait classe si d'entrée il avait dit ça a une vendeuse qu'il ne connaissait pas.

_________________
I once had a girl,
Or should I say, she onced at me?
She showed me her room, isn't it good
Norwegian Wood?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Hemingway
Rencontre un cannibal (wouw, Gaspard!!)
Rencontre un cannibal (wouw, Gaspard!!)
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   Jeu 29 Jan - 23:59

America écoute le jeune homme (nettement moins jeune qu'elle, cela dit) se mettre à délirer, et ne peut retenir un sourire, assaisonné d'un vague mouvement de la tête et d'un petit haussement de sourcils. Elle rit même courtement. Elle tourne le dos au jeune homme, pour fermer la porte du personnel derrière elle, avant de revenir, et de se glisser coté client, pour "l'assister". Elle ajoute :

- On en mangerait, oui, mais seulement après avoir payé la vendeuse de bonbons.

Sourire. Elle s'appuie au comptoire, mais pas du coté habituel, ce qui la perturbe un court instant. Elle rit et baisse la tête en entendant le jeune homme s'interrompre au milieu du mot "sucer", pour opter pour "manger". Ah, ce monde de connotations et d'esprits tordus... Les cheveux d'America son tombés devant ses yeux, et elle est obligée de les rejetter en arrière en se rétablissant. Elle répond :

- Oui, mais l'hygiène dentaire est indispensable à une bonne santé. Tu sais qu'une carie peut endommager la vue ?

Elle rit, et repasse coté personnel, ce qui est gravement débile. Elle continue, d'un air innocent :

- Et puis, des dents propres, c'est plus sympa pour ta petite-amie, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Lennon
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
avatar

Nombre de messages : 55
Love and So... : Tom Waits. Nonon, mais sinon, ça veut dire quoi, 'love'?
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   Ven 30 Jan - 23:27

    James Lennon regarde le petit manège de la jeune femme avec un sourire. Il est rigolo, ce bonbon hyperactif. Véritablement, on en mangerait. Il sourit en se rendant compte que le langage est vraiment quelque chose de stupide: comme lui n'avait pas pu dire tout innocemment sucer une sucette car ça ressemblait a des avances douteuses, elle venait de lui annoncer que pour manger la géante sucette-fille, il fallait la payer...Il chassa ces pensées pour le moins stupides de sa tête et posa ses deux mains sur le comptoir, s'appuyant dessus pour faire des petits bonds les fesses les premières vers le plafond.

    Bon, tout va bien, je peux me bourrer de bonbons et rester un vieux crade pourri qui se lave pas les dents, j'ai pas de copine a déranger. Vive la saleté, dans ce cas là!

    Dit-il en continuant ses stupides étirements de volleyeur pro, ravi d'avoir trouver quelqu'un d'aussi stupide dans le bon sens du terme pour discuter.

_________________
I once had a girl,
Or should I say, she onced at me?
She showed me her room, isn't it good
Norwegian Wood?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
America Hemingway
Rencontre un cannibal (wouw, Gaspard!!)
Rencontre un cannibal (wouw, Gaspard!!)
avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   Sam 31 Jan - 20:17

America baisse le visage pour se cacher un peu derrière ses cheveux en riant aux petits mouvement consécutifs de fesse qu'exécute, sans raison apparente, l'acheteur de bonbons. Elle se relève encore, un peu de fierté, voyons, on dirait une enfant de treize ans, intimidée de demander un autographe à Brad Pitt, qui ne la regarde même pas. Elle rit encore aux exclamations du (jeune) homme, et ajoute :

- Vive la saleté, oui, mais pas pour les dents. Tu sais, une carie, ça te bouffe d'abord la dent, et puis ça remonte, ça remontre (ou ça descend, ça descend), ça te bouffe l'os de la machoire, et puis ça te bouffe l'oeil, à défaut de dent.

Oui, nous entrons dans du délire complet. America illustre ses propos en crispant sa main comme si c'était un monstre, et la fait gesticuler autour de sa bouche en faisant une petite grimace.

- Tu vois ? C'est dégoutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Lennon
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
[*] Bad, bad rock, this here Revolution Rock
avatar

Nombre de messages : 55
Love and So... : Tom Waits. Nonon, mais sinon, ça veut dire quoi, 'love'?
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   Sam 28 Fév - 1:28

    Catastrophé, James arrêta ses petits bonds en plein milieu d'un levage de fesses et, en conséquence, s'étala sur le comptoir, dans l'attitude désespérée d'un mec qui a perdu père, mère, soeur, organes sexuels, maison, guitare, et, oh, horreur, cheveux. Le menton égratigné par une sucette qui, dieu sait pourquoi (oui, pourquoi une sucette dans un magasin de bonbons? zut à la fin...) avait atterri juste en dessous de lui, il leva la tête comme un petit garçon tout triste qui voit son père partir avec le chien chez le vétérinaire pour le faire piquer, demanda.

    Mais alors, ça sert a quoi d'être célibataire? C'est un fichu cercle vicieux, tout ça. T'as pas de copine, alors tu mange des bonbons et tu te lave pas les dents par tristesse, et ensuite, tu peux pas trouver de copine parce qu'une carie t'as mangé l'oeil?

    Il soupira, terrassé face à un problème mondial aussi grave. Puis il haussa les épaules, rangeant la sucette dans son présentoir. Tant pis,

    Oui, tant pis. Fini les bonbons!

    Dit-il, croisant les bras, pas tout a fait d'accord avec sa propre sage décision.

_________________
I once had a girl,
Or should I say, she onced at me?
She showed me her room, isn't it good
Norwegian Wood?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]   

Revenir en haut Aller en bas
 
tu m'as recollé, mad'moiselle clé. [America]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama;Change is coming to america
» God Bless America;Happy fourth of july .
» USAID, key weapon in dirty war on Latin America
» Steve Rogers - Captain America
» Copa America

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un Campus et une ville Londres :: Ville :: Oxford Street :: Candy Shop-
Sauter vers: