Un Campus et une ville Londres

un campus dans la forêt londonienne, l'agitation, le boulot, les études...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Douce France, cher pays de mon enfance.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lysandre Jamburin
No-Life
No-Life
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Douce France, cher pays de mon enfance.   Lun 6 Avr - 20:28




    Lysandre, une cigarette comme toujours vissée entre les deux lèvres, regardait autour de lui l'air hagard l'immense pièce dans laquelle il venait d'entrer. Il allait bien. Il n'était ni ivre, ni sous l'influence de drogue, il n'avait juste pas dormi depuis un mois.

    Les cernes qui au début s'étaient dessinée, effrayantes, sous ses yeux bleus, n'était plus a présent que des vagues marques qu'on voyait à peine. Son corps d'escrimeur, en revanche, lui qui était si solide et bien fait, commençait à rendre l'âme sous l'insomnie, la caféine et le tabac.

    Londres n'était pas sa ville, ni son lieu de naissance, ni d'adoption. Il parlait à peine anglais, du moins c'est ce qu'il aimait faire croire, se cachant derrière un mutisme obstiné. Lysandre n'était pas gentil, il ne faisait pas de concession, et, maintenant, souriait de plus en plus rarement.

    Depuis bientôt trois mois, il avait quitté la France sans laisser un mot à personne. Et c'était mieux, comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Portman
Se tape la honte de sa vie
Se tape la honte de sa vie
avatar

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   Lun 6 Avr - 20:36

Lina, parfaitement encrée dans cette ville, et ce depuis sa tendre enfance portait depuis maintenant 6 jours le deuil de sa soeur. Olivia. Elle s'en voulait depuis le coup de téléphone qu'elle avait reçu de l'hopital, parcequ'elles avaient au beau habiter dans la mêe ville, elles ne fesaient jamais rien ensemble. Rien non ...
Peu importe, Lina chachait toujours ses sentiments, c'était comme ça. Un dossier entre sa poitrine et son avant bras gauche, Lina entra dans la salle des fêtes la plus grande de Londres. Ce serait ici que ce passerait le déjeuner après l'enterrement. Rien qu'à cette idée Lina desespérait, à quoi bon faire un déjeuner après un enterrement. mais malheureusement ces parents étaient de fervant anglais, et suivaient à la lettre la bonne étique. Il y aurait donc des centainesde personnes, des pleures, de la nourriture et des hypocrites ...

Elle prit une respiration, et lorsqu'elle alluma la lumière dela salle elle sursauta. Quelqu'un était là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Jamburin
No-Life
No-Life
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   Lun 6 Avr - 20:45




    Aveuglé par la lumière qui avait noyé soudainement la pièce, Lysandre leva le regard, paupières toutes plissées, vers l'individu à l'origine de cette agression occulaire. Le jeune homme, qui vivait maintenant de nuit, supportait mal la clarté.

    Il lui semblait que son corps criait, muscle par muscle, qu'il ne le supporterai pas s'il se levait. Il resta donc assis, frotta ses yeux peu exercés a ce type d'exercice, et laissa ses pupilles se rapetisser, s'adaptant.

    Lina apparut. D'abord les contours de ses hanches, a cause de sa myopie, puis son visage, ses vétements. Une femme. Aux yeux cernés comme les siens. Etait-elle insomniaque, elle aussi? Ou en deuil? Ou bien encore faisait-elle parti de cette horrible milieu dont Lysandre venait, ces parisiens qui claquent cinq cent euros dans un tee-shirt?

    A cette pensée, Lysandre se senti tout d'un coup extremement bien d'être là, à Londres, ou il n'était plus de ce que l'on appelait la jeunesse dorée. Il fixa Lina, observant sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Portman
Se tape la honte de sa vie
Se tape la honte de sa vie
avatar

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   Lun 6 Avr - 20:50

Après son sursaut, elle estimait qu'il n'avait pas le profil physique d'un tueur, ni d'un violeur, ni même d'un SGF. Il semblait fatigué, comme personne. Mais elle se disait qu'elle aussi devait avoir une sale trogne.

Elle referma ses deux bras sur son dossier et de cet air qui lui valait bien des critiques elle entreprit d'ouvrir la bouche.


La salle est réservée. Il me semble bien que vous n'avez pas le droit d'être ici.

Oui, okay, elle avait peut être été un peu sésagréable, son sens de l'amabilité était parfois absent. Elle poussa un petit soupire.

Excusez moi.

Muramura t elle inaudiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Jamburin
No-Life
No-Life
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   Lun 6 Avr - 21:04




    Lysandre observa cette jeune femme aux lèvres pincées un instant, assimila ce qu'elle venait de dire et haussa les épaules. Il la lacha des yeux, pour regarder le mur craquelé d'en face, puis tira une longue latte de sa cigarette.

    Il allait devoir se lever. Rien que ça lui bousillait son après midi. Il savait bien qu'il n'était pas obligé de se lever, qu'elle était seule, que tant qu'elle était seule il ne voyait pas pourquoi il ne pourrait pas l'accompagner, jusqu'à ce que les 'autres' pour qui elle avait réservé arrivent.

    Mais mon dieu, que d'efforts pour dire ça. Que de temps. Il avait un anglais fluide mais parler une autre langue le fatiguait. Et de toute manière, tout a part fumer et boire du café le fatiguait. Lui, l'athlète. Il la regarda, hésita puis secoua la tête, autant pour dire 'non, je ne me lèverai pas' que 'non, vous n'avez pas a vous excuser, je comprend, je suis pareil, je suis pire, oh, c'est long a expliquer, venez vous taire avec moi.'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucky Jammin
Achète un Soldat Rose
Achète un Soldat Rose
avatar

Nombre de messages : 276
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   Lun 6 Avr - 21:10

Et voilà, encore un qui allait l'emmerder ... Ce fut sa première pensée. Elle ferma ensuite les yeux deux minutes pour se reposer. Juste deux secondes.

Elle se baissa pour poser son dossier à terre. Elle s'approcha du garçon, les bras croisé.


Et si je dis s'ilvous plait. Je dois préparer des choses, et j'ai vraiment pas besoin de quelqu'un sur le dos.

C'était très direct. Lina n'avait pas sa langue dans sa poche. Elle n'y pouvait rien, elle était comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Jamburin
No-Life
No-Life
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   Lun 6 Avr - 21:53



    Lysandre, dont les paupières était closes non pas par envie de dormir mais par envie de penser, son esprit étant trop occupé par les fissures du mur, approcha de nouveau la cigarette de sa bouche, et reprit une longue bouffée d'air - que dis-je! de goudron - avant de songer à les réouvrir.

    Il fixa les yeux pales de la jeune femme. Il n'avait pas spécialement envie de faire chier quelqu'un, il était juste lassif. Il n'avait pas envie de dormir, pas envie de se justifier, en revanche il désirait de toute son ame qu'on lui foute la paix. Il eut un long soupir, et, doucement, comme après un long entrainement d'escrime précédé d'un échauffement, il se leva.

    Le monde autour de lui se transforma en télé deféctueuse qui fourmille de neige noire et blanche. La tête lui tourna, l'oxygène cessa un instant de passer dans son cerveau, des ombres noires lui bloquèrent la vue.

    Lassif, il se laissa tomber à terre, les yeux clos.

    C'était peut être impressionnant, mais ce n'était qu'une de ces chutes de tension que l'on fait parfois quand on se lève trop vite. Il grogna, mécontent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bella Jazz Weeple
Se remet a jouer aux Barbies
Se remet a jouer aux Barbies
avatar

Nombre de messages : 173
Love and So... : Parle pas votre langue ...
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   Mer 8 Avr - 0:03

Lina sursauta lorsqu'il tomba à terre. Elle eut comme une étrange sensation au coeur, comme si il avait sauté dans sa cage toracique.
Elle se précipita à terre. Lina était peut être méchante de temps en temps, mais elle ne laissa pas un onconnu à terre après une chute de tension, bien qu'elle le détestait déjà. Ellelui tapota la joue alors qu'il grognait déjà. Elle le lacha realisant qu'elle avait déjà appuyée sa tête sur son genoux et que c'était un peu trop familier.


Vous voulez que j'vous emmène voir un médecin ?

Fit elle avec de la distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre Jamburin
No-Life
No-Life
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   Mer 8 Avr - 1:05




    Lysandre n'ouvrit pas les yeux, n'ouvrit pas non plus la bouche. Il se contenta de secouer la tête. Elle pouvait pas le laisser, cette bonne femme? Quitte a lui marcher dessus avec les invités, c'est pas grave, il ferait tapis.

    Ca paye bien, tapis?

    Ayant la ferme intention de ne pas se lever, il fouilla a l'aveuglette dans sa poche, cherchant son paquet de cigarettes, son briquet. Lui qui n'avait jamais fumé était devenu pompier en chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lina Portman
Se tape la honte de sa vie
Se tape la honte de sa vie
avatar

Nombre de messages : 248
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   Lun 15 Juin - 19:12

Lina désespéra. Tant pis, il resterait là, à terre. Il se fichait d'elle. Et soudain comme si ça semblait évident, des larmes silencieuse coulèrent sur ses joues, elle était à bout de nerfs, prête à lâcher tout ce qu'elle avait retenu jusqu'ici. Et lui, il l'énervait tellement à cet instant précis qu'elle séffondra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douce France, cher pays de mon enfance.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douce France, cher pays de mon enfance.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Personne ne peut m'empêcher de faire ce qui est bon pour mon pays »
» Entend la douce nuit qui marche (feat. Chad)
» PPS voyages (divers)
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Un Campus et une ville Londres :: Campus :: Salle des Fêtes-
Sauter vers: